Solutions d’épargne immobilière : une solution pour sa retraite ?

L’épargne immobilière : une solution pour sa retraite ?

panorama paris

Le brouillard concernant les solutions d’épargne immobilière.

Selon un sondage réalisé par Opinionway en partenariat avec Perial, 93% des Français jugent l’épargne indispensable pour préparer sa retraite et 43% d’entre eux estiment être mal ou très mal informés sur les solutions d’épargne. De plus, seuls 31% des français connaissent réellement une des différentes formes de l’épargne immobilière (SCPI, OPCI, foncières) et 3% déclarent posséder ce type de produits.

La sécurité, facteur clé dans l’esprit des français.

Pour 29% des français, la sécurité du placement constituer le critère numéro un, hors les placements d’épargne immobilière sont par essence mois volatile que les produits purement financiers car moins liquides. La pierre étant le placement sécurité par excellence avec ses deux moteurs de performance : la rentabilité locative (loyers perçus) et la plus value possible (hausse des prix immobiliers).

Quel est le principe de l’épargne immobilière ?

L’épargnant achète des parts d’une société immobilière qui achète et assure la gestion locative des biens. Ainsi, en devenant associé de la société, l’épargnant touche sa part des loyers perçus par la société et, le jour de la vente des actifs sa quote part de capital de capital qui se traduit bien souvent par une plus value.

Quelques précautions sont à prendre.

L’inconvénient de l’épargne immobilière est qu’elle représente un placement peu liquide et parfois complexe à comprendre car plusieurs types de société existent: SCPI, OPCI, les foncières cotées,  (certaines n’ayant pas que des actifs immobiliers) et donc le choix du type de société est très important. Important aussi sera le choix du type d’investissement de la société: bureaux, commerces, centres commerciaux, habitation, parkings…location, a-t-on le droit à la plus value en cas de vente des biens, durée de la société, zone d’investissement de la société etc ?
Comme toujours la qualité de l’interlocuteur permettra d’éviter commissions et frais prohibitifs ainsi qu’une société qui offre de fausses promesses de rentabilité.
Au delà de tous ces elements et face a la forte popularité de certaines formes de sociétés, notamment les SCPI, il convient de rester très vigilant face à la multitude de sociétés qui pour certaines offrent de bons placements mais pour d’autres offrent des placements risqués pouvant, dans un futur proche, mener à une bulle spéculative.
 
A ce sujet, nous vous invitons à prendre connaissance de l’intervention d’Alexandre Mirlicourtois pour Xerfi Canal au sujet de l’investissement dans l’immobilier de bureau parisien via les sociétés de type SCPI.
 

N’hésitez pas à nous contacter ou à venir assister à une de nos réunions pour obtenir plus d’informations sur l’investissement dans l’immobilier locatif aux Etats-Unis, une forme d’investissement qui offre une rentabilité de 7% nette ainsi que de belles opportunités de plus-value.